ARCH+ features 16 : Rimini Protokoll et Imanuel Schipper
Le collectif de mise en scène Rimini Protokoll présente dans sa mise en scène "100% Zurich" comment les choses se présentent lorsque les statistiques prennent un visage : "Qui a plus de 50 ans ? Qui est exclusivement hétérosexuel ? Qui a un passeport suisse ? Qui possède une arme en privé ? Qui a déjà été une fois sous la menace d'une condamnation à mort ? Qui lit les statistiques ? Qui falsifie les statistiques ? Et qui est tombé amoureux d'un autre participant pendant les répétitions ?" Pour répondre à de telles questions, le Rimini Protokoll réunit 100 personnes sur une scène ; et pas seulement à Zurich. Leur composition représente un modèle de population représentatif élaboré avec la ville : ces 100 personnes peuvent donner des indications statistiquement importantes.

Crédit photos : 100% Zurich, Rimini Protokoll, 2012. Photo : Pigi Psimenou.
Le Rimini Protokoll désigne par "Réaction statistique en chaîne" le projet de théâtre. Pour la mise en scène de "100% Zurich", le Trio de Mise en Scène n'a d'abord choisi qu'une seule personne : la directrice des statistiques de la ville de Zurich. Elle recruta le participant suivant parmi son cercle de connaissances, celui-ci recrutant à son tour le suivant jusqu'à ce que 100 personnes aient enfin été trouvées. Il n'y avait qu'une condition : les participants proposés devaient entrer dans les catégories statistiques restantes, qui représentent la population de Zurich.

Crédit photos : 100% Zurich, Rimini Protokoll, 2012. Photo : Pigi Psimenou.
"La ville est un lieu où des étrangers peuvent vivre entre eux", indique le Rimini Protokoll dans l'entretien public avec Imanuel Schipper. Imanuel Schipper a conçu et dirigé la conférence reART:theURBAN dans le contexte de laquelle la manifestation s'est déroulée. "Nous amenons les gens présents sur la scène à supporter des opinions divergentes". Et les opinions changent au fil du projet, de nombreux participants changeant de point de vue d'une déclaration à l'autre. "100% Zurich" est plutôt perçu par les participants comme un jeu et non pas comme une pièce de théâtre, "et, en réalité, la discussion ne porte pas sur le fait de savoir si le théâtre est ce que nous y faisons ou pas", indique le Rimini Protokoll : "Les hommes se lient facilement les uns aux autres".

Sur la photo : Imanuel Schipper, Stefan Kaegi, Helgard Haug et Daniel Wetzel (Rimini Protokoll). Photo : David von Becker.
Pour Nikolaus Kuhnert, la représentation de statistiques par l'image est un moyen éprouvé pour visualiser des processus commerciaux. Une édition actuelle de l'ARCH+ se penche également sur l'empirisme politique et collationne des comptes-rendus de personnes qui voulaient savoir comme les choses se passent pour d'autres personnes, dans quelles circonstances elles habitent et vivent. La référence à "100% Zurich" est étroite : Le Rimini Protokoll visualise des relations municipales avec les moyens du théâtre.

Sur la photo : Anh-Linh Ngo et Nikolaus Kuhnert d'ARCH+. Photo : David von Becker.
© 2020 S. Siedle & Söhne OHG
TOP